Comment soigner l’arthrose du genou et de la hanche avec les prothèses articulaires ?

les prothèses articulaires

Environ 30 000 personnes par an se font implanter une prothèse de la hanche. En général, cette opération permet d’améliorer considérablement la mobilité des patients et de diminuer la douleur de manière durable. Chez les sujets plus jeunes certaines douleurs réapparaissent au bout d’une quinzaine d’années en raison du descellement de la prothèse.

L’implantation d’une prothèse de hanche est une intervention chirurgicale lourde. Elle doit de préférence se faire dans un établissement spécialisé en chirurgie prothétique. La durée d’hospitalisation varie en général d’une  semaine à une dizaine de jours. La pose d’une prothèse de la hanche donne en général de bons résultats même en cas de Descellement de la prothèse après une quinzaine d’année qui exige l’implantation d’une nouvelle prothèse. Ce type d’intervention chirurgicale nécessite une anesthésie générale ou une péridurale, tout  dépendra de l’état de santé du patient état et du type d’opération nécessaire à la mise en place de la prothèse.

La durée de l’intervention chirurgicale varie entre une heure et 2 heures. Après l’opération, le médecin effectuera des radios  pour contrôler la hanche. Après l’implantation d’une prothèse articulaire certaines douleurs peuvent apparaitre surtout au moment du réveil du patient. Dans ce cas, le médecin lui prescrira des antalgiques administrés sous forme de perfusion. En général, la cicatrice se situe au niveau de la fesse. Certains chirurgiens préfèrent opérer par la face externe de la hanche.

Le retour aux activités notamment la marche doit toujours se faire de manière progressive, et  il est important que le patient suive les conseils du médecin ou du kinésithérapeute qui le suit dans sa rééducation. Progressivement le patient recommence à marcher souvent à l’aide de béquilles car elles permettent de soulager la musculature et ne pas trop forcer sur la hanche  pendant trois à quatre semaines. La rééducation n’est pas indispensable. Elle peut être nécessaire si vous devez à faire des efforts importants assez rapidement (raison professionnelle, familiale, marches à monter…) Au bout d’un mois, le patient est en général capable de remarcher normalement mais il est conseillé de s’aider d’une canne pour soulager la hanche. Le plus souvent, un patient opéré peut reprendre son travail au bout de 2 mois et demi à 3 mois. Après une implantation de prothèse articulaire le patient fera l’objet d’un suivi médical régulier soit par le médecin traitant soit par le rhumatologue 2 à 3 mois après l’intervention, puis vers le 6ème mois et un an après.