Douleurs articulaires : les bienfaits de l’harpagophytum

douleurs-articulaires

Cette plante qui pousse naturellement en Afrique du Sud est aujourd’hui internationalement reconnue pour ses propriétés curatives. Traditionnellement utilisée pour ses vertus digestives, elle est aujourd’hui principalement employée dans le traitement des inflammations articulaires, comme le rhumatisme ou l’arthrose. Très souvent nommée « Griffe du diable » dans la population, cette plante est également particulièrement efficace en tant qu’anti-douleur. L’ensemble des bienfaits thérapeutiques que cette plante procure sur les douleurs articulaires ont fait d’elle une véritable célébrité parmi les soins et solutions naturelles contre l’arthrose.

Description de la plante

En quelques mots, il s’agit d’une plante à fleur issue de la même famille que le sésame. Ses racines sont extrêmement riches de plusieurs composants actifs végétaux, comme le glycoside iridoïde par exemple, ainsi que de multiples vitamines et minéraux. Ce type de glycoside possède de nombreuses vertus antioxydantes notamment, mais ils sont avant tout réputés pour leurs propriétés anti-inflammatoires. C’est pour cette raison que la racine de cette plante étonnante est aujourd’hui de plus en plus utilisée en tant que traitement naturel de l’arthrose par exemple, ou pour soulager les rhumatismes. La principale voie d’administration de ce remède se fait par l’intermédiaire de capsules ou de gélules. Mais on peut le trouver également en micronutrition, sous forme de poudres ou de tisanes qui accompagnent un repas.

De multiples bienfaits

Le principal emploi de cette plante miracle est le soin des douleurs articulaires. L’arthrose est une forme d’inflammation articulaire très répandue à travers le monde. Lorsque le cartilage à l’extrémité des os s’use trop fortement, les os frottent les uns contre les autres et une inflammation très douloureuse des articulations s’ensuit. De multiples études paraissent fréquemment et toutes attestent du pouvoir anti-inflammatoire et apaisant de la griffe du diable. Les glycosides iridoïdes contenus dans la racine de la plante semblent être des anti-inflammatoires puissants particulièrement efficaces. Elle est donc de plus en plus recommandée en tant que solution naturelle alternative pour traiter efficacement l’arthrose ou les rhumatismes. Elle est également bénéfique pour diminuer la progression de l’arthrose en prévenant la dégradation du cartilage. Elle est aussi employée par des athlètes de haut niveau qui l’utilisent en tant que moyen de prévention. En accroissant la flexibilité articulaire, il est en effet possible de se prémunir contre d’éventuels coups ou inflammations handicapants. Ses vertus viennent également soulager les douleurs dorsales. Une sciatique ou un lumbago ne sont généralement pas les bienvenus, et sont souvent extrêmement éprouvants.

Quels effets indésirables ?

Pour la très grande majorité des individus, la consommation de cette plante ne présente absolument aucun risque. Les seuls désagréments rapportés dans les multiples études sont la présence de diarrhées ou de nausées chez certains. Il est possible également pour certains de voir apparaître quelques réactions allergiques cutanées légères. Dans tous les cas, il est toujours fortement recommandé de consulter son médecin traitant avant d’engager la moindre prise d’un traitement à base de plante. Lui seul sera parfaitement habilité à définir si le produit présente le moindre risque pour l’organisme. Toutefois, un traitement à base de cette plante est déconseillé dans certains cas. Il est nécessaire pour une femme enceinte de prendre des précautions particulières. La consommation de ce type de traitement pourrait nuire au bon développement du fœtus et entraîner de sérieuses complications. De même, il n’est pas recommandé d’allaiter en cas de traitement. Aucune étude n’a pour le moment été menée pour étudier les effets sur les nourrissons. Les personnes atteintes de diabète et qui suivent un traitement particulier doivent prêter une attention toute particulière. La griffe du diable a pour effet d’abaisser le niveau de sucre dans le sang. Il faut donc veiller à ne pas voir le taux de sucre baisser trop fortement.